LE CONTINUUM ESPACE-TAUX

Dieu a créé, Linné a classé. Les admirateurs du savant suédois n’avaient pas tort. Inventeur au 18ème siècle du système de classement du vivant sur le mode binaire genre-espèce (i.e. homo sapiens), son legs est immense tant taxonomie et nomenclature structurent la plupart des champs de l’activité humaine. C’est particulièrement vrai sur les marchés financiers dont l’organisation primaire repose sur un classement en classes d’actifs et ses trois ensembles élémentaires dette, action, devise. 

Cette tripartition en classes d’actifs différentes par nature s’est complétée d’une taxonomie sur le même mode binaire genre-espèce mais selon une logique de gamme commerciale. Morningstar segmente la classe d’actifs obligataire en 81 catégories laissant accroire l’existence de sous-classes d’actifs hétérogènes. La démarche s’apparente à construire des piscines au milieu de l’océan en arguant pour chacun des bassins d’une expérience de nage unique. Langage de la science, la taxonomie ne saurait induire de réalité alternative à celle visée par la science elle-même.

Contemporain de Linné et adversaire de sa méthode dont il critiquait la pédante opacité, Buffon mettait déjà en garde contre le confort trompeur de « ces familles qui sont notre création » et non la réalité.